Environnement

Depuis la publication de « Limites de la croissance » par le Club de Rome en 1972, la sensibilisation en matière de problématique environnementale a augmenté auprès du grand public et des législateurs. La vulnérabilité du système hydraulique a entre autres – de manière assez hésitante- été reconnue. Cela a entre autres engendré une législation concernant les zones de protection du captage d’eau public (années 1980), le décret relatif aux engrais et les plans lisier s’y rattachant au début des années 1990 avec un point de culmination au début du nouveau millénaire sous la forme de  la directive-cadre relative à l’eau de l’UE fixant les principes de toute la gestion hydraulique. La Flandre a suivi en 2003 en transposant cette directive en ‘Decreet Integraal Waterbeleid en de Gewestelijke Stedenbouwkundige Verordening inzake Hemelwaterputten, Infiltratie- en buffervoorziening’.

 

La directive-cadre et la législation flamande qui en découlent correspondaient à une nouvelle approche de la construction, aussi bien pour les particuliers que pour les administrations publiques. L’environnement (de vie) y joue un rôle plus important qu’auparavant. Lors de la construction de leur nouvelle habitation ou lors de l’aménagement de nouveaux égouts dans la rue, les particuliers sont ainsi obligés de déconnecter l’eau pluviale des eaux usagées et de prévoir suffisamment de stockage et d’infiltration.

Les administrations publiques sont également supposées aménager un système séparé dans le cadre de travaux d’égouts, de prévoir une capacité d’infiltration et de stockage suffisante…afin de garantir ainsi la qualité et l’intégrité de tout le système d’eau pluviale.  

 

En tant que bureau d’études, nous soutenons les deux groupes cibles lors de la mise en œuvre d’une solution qui ne répond pas seulement à la législation, mais qui recherche aussi la meilleure solution au niveau écologique et économique. Notre rôle peut en ce sens uniquement correspondre à l’encadrement de déconnexions sur le terrain privé à la demande d’un gestionnaire d’égouts, mais dans la plupart des cas nous nous chargeons de l’approche intégrale de la problématique. Nous nous occupons en ce sens de la modélisation hydraulique, de la conception du système des égouts et de l’encadrement des déconnexions chez les particuliers.

Grâce à cette approche intégrée, nous pouvons atteindre la phase optimisée souhaitée de manière plus optimisée, ce qui n’est pas seulement profitable pour le portefeuille du commanditaire, mais qui constitue surtout une contribution importante à l’amélioration de la qualité de notre environnement.